Scandale des APL ou comment l’Etat abandonne les locataires depuis 18 ans ! Signez notre pétition

Les aides personnelles au logement (APL) constituent le principal mécanisme redistributif de la politique de logement en France. Elles représentent en moyenne 219€ par mois par ménage en 2023 et visent plus de 70% des ménages du premier quartile.

Malgré un contexte inflationniste sans précédent, la part des APL dédiée au paiement des charges énergétiques n’a pas augmenté depuis 18 ans. La CLCV lance une campagne pour demander sa revalorisation.

Le secteur du logement a connu depuis une vingtaine d’années de nombreuses crises successives qui ont grevé chaque échelon de son économie. Pour le locataire, du parc privé comme social le constat est amer : les dernières années, plombées par le COVID puis la crise énergétique, pèsent lourdement sur le pouvoir d’achat. Les Français ont à supporter une augmentation considérable de leurs factures d’énergie. La facture d’électricité par exemple a explosé de 200% depuis 2006, dont 45% lors des deux dernières années

La CLCV demande ainsi un forfait charge rehaussé à 100€ par mois afin que celui-ci couvre au moins 30% des charges dues, soit un taux de solvabilisation similaire au niveau de 2017. Nous demandons également que ce forfait soit indexé sur l’inflation. Ainsi les ménages les plus modestes pourront disposer du pouvoir d’achat nécessaire au paiement des charges locatives et auront une solution pérenne face à l’évolution des prix de l’énergie.

Nous appelons les Français à défendre cette proposition en signant la pétition suivante : https://www.change.org/p/scandale-apl-l-etat-abandonne-les-locataires-depuis-18-ans

Pour plus d’information, la CLCV Isère est là pour vous renseigner, vous accompagner, vous défendre.

< Revenir aux actualités

Copyright © 2024 CLCV Isère

Copyright © 2024 CLCV Isère