Maîtriser son budget assurance et ses garanties

La maîtrise de son pouvoir d’achat n’est pas chose facile. La multiplicité des assurances pèse souvent sur le revenu des ménages.

Face à la maîtrise de leur pouvoir d’achat, les consommateurs sont confrontés au risque du suréquipement : aussi bien en termes de biens que de services, ils se retrouvent parfois à en posséder plus que nécessaire. Les contrats d’assurance peuvent être sujets au suréquipement, assurance auto, assurance habitation, responsabilité civile, assurance scolaire, assurance voyage… Chaque contrat propose des garanties propres et il peut arriver que certaines se recoupent.

Pour optimiser son budget, il ne s’agit pas de ne plus être assuré pour faire des économies, mais plutôt de regarder ses contrats et garanties de près.

 

Il est bien souvent possible de réduire son budget en supprimant les garanties inutiles et en évitant les doublons.

Multiplier les contrats d’assurances pour garantir le même bien ou la même situation, n’offre pas plus d’indemnisation ; en revanche cela crée un surcoût pour le ménage. Bien connaître ses besoins est primordial, le consommateur dispose de plusieurs leviers pour améliorer son budget. Solliciter la concurrence en est un. Le principal avantage en faisant jouer la concurrence en assurance est la possibilité de bénéficier d’un meilleur rapport qualité prix. Par exemple, l’assurance souscrite dans le cadre d’un prêt immobilier est très parlante.

Depuis juillet 2014, tout nouvel emprunteur peut changer de contrat d’assurance durant la première année de son prêt et ce jusqu’à 15 jours avant la date du premier anniversaire de l’offre de prêt. Il peut désormais le faire chaque année à la date d’anniversaire du contrat (amendement Bourquin) en respectant le délai de résiliation, et ce, jusqu’au terme du prêt. Regrouper tous ses contrats facilite également la gestion de ces derniers. Le consommateur n’a qu’un seul interlocuteur et réduit considérablement le temps consacré aux démarches.

< Revenir aux actualités

Copyright © 2022 CLCV Isère

Copyright © 2022 CLCV Isère